Pourquoi les femmes stockent-elles davantage de gras que les hommes?

Pourquoi avons nous (les femmes) plus de mal à maigrir que les hommes?

Vous l’avez surement remarqué, nous (les femmes) avons plus de mal que les hommes à perdre du poids.  Très tôt dans la vie, j’ai remarqué que je prenais plus facilement de la graisse que mes grands frères alors qu’ils ne faisaient aucun sport et mangeaient au moins dix fois plus que moi. alors que nous Les preuves indiquent les œstrogènes comme régulateurs de la graisse corporelle. J’ai accepté cette injustice (comme toutes les autres) et je ne me suis pas tellement posé la question du pourquoi ou du comment jusqu’à récemment.

Le monde est injuste

Ce n’est que lorsque j’ai décidé de me reprendre en main, et de maigrir, que je me suis sérieusement intéressée à ce problème qui nous concerne toutes. Les femmes ont en moyenne, 6 à 11% de graisse en plus que les hommes. Pourquoi avons nous cette maudite capacité à stocker plus de graisse que les hommes? même en ingurgitant proportionnellement moins de calories qu’eux…

C’est pour les bébés ?

Je me suis longtemps imaginée que c’était tout simplement pour la maternité et l’alimentation de l’embryon. Mais en effectuant mes recherches, je suis tombée sur des recherches de l’Université de New South Wale en Australie (1). Ces recherches ont établi un lien entre les œstrogènes, et le stockage de la graisse. Les œstrogènes sont une hormone sexuelle femelle primaire. Elles jouent un rôle central dans la reproduction. Contrairement aux croyances populaires, les œstrogènes sont également présentes chez l’homme, mais en quantité beaucoup plus faible.

La graisse des femmes c'est pour les bébés?

Une affaire d’œstrogènes

En fait, l’œstrogène a pour effet de réduire la capacité à brûler de l’énergie après avoir mangé, ce qui résulte inévitablement en davantage de graisse stockée. Plus exactement, les œstrogènes favorisent l’oxydation de l’acide gras après le repas, ce qui fournit un mécanisme d’accumulation graisseuse. Visiblement la raison de cet effet serait bien de préparer la femmes à son rôle de mère. Selon le Professeur Anthony O’Sullivan, auteur de l’étude, le stockage de la graisse joue un  grand rôle pour la préparation à la fertilité, le développement fœtal et l’allaitement.

Voilà, j’avais donc bien raison quelque part LOL. Conclusion, il n’y a pas de frustration à ressentir vis à vis de cela vu que c’est pour nos petits, c’est pour la bonne cause. Par contre, cela ne doit pas nous empêcher à manger sainement et à faire du sport.

Manon

Références:

  1. Does oestrogen allow women to store fat more efficiently ? A biological advantage for fertility and gestation. Obesity Reviews, Vol. 10 Iss. 2, pp 168-177s

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s